Goto main content
4

Rêves de jeunesse

Fr. 2019. Drame psychologique de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer. Une jeune ébéniste décroche un emploi d'été dans la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Chronique estivale tragicomique, placée sous le signe de la désillusion politique. Réalisation expressive. Rythme saccadé. Calme assurance de S. Richard. E. Meyer déchaînée. (sortie en salle: 24 janvier 2020)

Général
4

Rêves de jeunesse (Rêves de jeunesse)

Général Général

Fr. 2019. Drame psychologique de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer.

Une jeune ébéniste décroche un emploi d'été dans la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Chronique estivale tragicomique, placée sous le signe de la désillusion politique. Réalisation expressive. Rythme saccadé. Calme assurance de S. Richard. E. Meyer déchaînée. (sortie en salle: 24 janvier 2020)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Une jeune ébéniste décroche un emploi d'été à la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Sous un soleil de plomb, sa quiétude est troublée par l'irruption d'une extravagante participante de téléréalité égarée et par la présence plus tranquille du frère de son ancien amoureux. Lequel a été tué il y a un mois par une grenade, en se portant à la défense d'un groupe de réfugiés.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Placée sous le signe de la désillusion politique et du prégnant désir de changement d'une certaine jeunesse française, cette chronique estivale tragicomique séduit. Et ce, malgré un rythme incertain, saccadé. Expressive, la réalisation d'Alain Raoust (les inédits LA CAGE et L'ÉTÉ INDIEN) exploite avantageusement son décor de faux western poussiéreux et décharné, ceinturé de montagnes verdoyantes majestueuses. Le jeu d'une calme assurance de la radieuse Salomé Richard - véritable Karine Vanasse belge - contraste avec la composition déchaînée et mal embouchée de l'attachante Estelle Meyer (aperçue dans NOS VIES FORMIDABLES). Le temps d'une apparition incongrue, le vétéran Jacques Bonnaffé (PRÉNOM CARMEN, À MOI SEULE) se fend d'une performance aussi colorée que pathétique.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame sportif de Pascal Plante avec Katerine Savard, Pierre-Yves Cardinal, Ariane Mainville. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une nageuse québécoise de 23 ans décide d'arrêter la compétition après les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. La médaille de bronze qu'elle remporte au relais par équipe accentue le malaise qui s'est installé depuis l'annonce de sa décision, jugée irréfléchie par son entourage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3