Goto main content
4

La Langue est donc une histoire d'amour

Can. 2019. Documentaire de Andrés Livov . Au Centre William-Hingston, dans le quartier Parc-Extension de Montréal, des immigrants adultes issus d'horizons divers apprennent le français. Récit empathique, mêlant adroitement humour et émotion. Structure dramatique conventionnelle. Compositions visuelles recherchées. Témoignages éclairants. (sortie en salle: 11 octobre 2019)

Général
4

La Langue est donc une histoire d'amour (La Langue est donc une histoire d'amour)

Général Général

Can. 2019. Documentaire de Andrés Livov .

Au Centre William-Hingston, dans le quartier Parc-Extension de Montréal, des immigrants adultes issus d'horizons divers apprennent le français. Récit empathique, mêlant adroitement humour et émotion. Structure dramatique conventionnelle. Compositions visuelles recherchées. Témoignages éclairants. (sortie en salle: 11 octobre 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Au Centre William-Hingston, dans le quartier Parc-Extension de Montréal, des immigrants issus d'horizons divers suivent les cours de francisation donnés par Fulvie Loiseau. Beaucoup d'entre eux découvrent ainsi la culture et les traditions de leur pays d'accueil.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce deuxième long métrage du Québéco-Argentin Andrés Livov (BIENVENUE À LOS PEREYRA) se signale par son empathie et son habile mélange d'humour et d'émotion. Conventionnelle dans sa structure, cette version adulte de LA CLASSE DE MADAME LISE est fortifiée par les riches compositions visuelles de Jean-François Lesage (UN AMOUR D'ÉTÉ) et des témoignages éclairants.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3