Goto main content
3

1917

G.-B. 2019. Drame de guerre de Sam Mendes avec George Mackay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong. En 1917, sur le front français, deux caporaux britanniques ont pour mission de porter à un autre bataillon un message qui lui permettra de déjouer un piège de l'ennemi. Fascinante épopée d'un jour sur le champ de bataille. Mise en scène précise et immersive. Souffle continu, sans temps mort. Photographie phénoménale. Excellents interprètes. (sortie en salle: 10 janvier 2020)

13 ans +
3

1917 (1917)

13 ans + 13 ans +

G.-B. 2019. Drame de guerre de Sam Mendes avec George Mackay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong.

En 1917, sur le front français, deux caporaux britanniques ont pour mission de porter à un autre bataillon un message qui lui permettra de déjouer un piège de l'ennemi. Fascinante épopée d'un jour sur le champ de bataille. Mise en scène précise et immersive. Souffle continu, sans temps mort. Photographie phénoménale. Excellents interprètes. (sortie en salle: 10 janvier 2020)

En avril 1917, dans le Nord de la France, le caporal anglais Blake est convoqué par le général Erinmore. À lui et à son collègue Schofield, est confiée la mission de traverser le champ de bataille et les tranchées allemandes, récemment désertées, pour aller livrer un message crucial au général MacKenzie, à la tête du bataillon du Devon. Celui-ci a profité de ce repli de l'ennemi pour gagner du terrain et l'attaquer à l'aube. Or, les renseignements confirment que le recul des Allemands est un leurre et que les 1600 hommes de MacKenzie, parmi lesquels se trouve le frère de Blake, courent à leur perte. S'armant de courage, les deux caporaux émergent de la tranchée et s'engagent sur le champ de bataille, jonché de cadavres et d'obstacles.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À partir d'un souvenir de son grand-père, vétéran de la Grande Guerre, Sam Mendes (AMERICAN BEAUTY, ROAD TO PERDITION) a extrapolé cette fascinante épopée d'un jour, sur les pas de deux jeunes soldats admirablement interprétés. Tout, dans la mise en scène millimétrée, est conçu de manière à procurer au spectateur, passager clandestin, un sentiment d'immersion: longs travellings (avant, arrière) suivant l'impulsion des personnages (dans les tranchées, les charniers, les cratères de boue, etc.); panoramiques subjectifs sur la plaine défigurée; mouvements bousculés, etc. Le tout, monté sans coutures visibles, afin de donner au film la forme (trompeuse mais combien vertigineuse) d'un long plan séquence (comme l'avait fait Alejandro Gonzalez Innarritu dans BIRDMAN). Ainsi livré d'un seul souffle, le récit sur la corde raide tient en haleine, malgré l'emploi de quelques conventions qui interrompent brièvement l'illusion. Maître des ciels embrasés depuis SKYFALL, du même Mendes, Roger Deakins (NO COUNTRY FOR OLD MEN, BLADE RUNNER 2049) signe des images phénoménales.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame sentimental de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luana Bajrami. Classement: Général.

Bretagne, 1770. Engagée pour faire le portrait de la fille d'une comtesse promise à un noble milanais, une peintre doit composer avec le refus de poser de son modèle, qui s'oppose à ce mariage arrangé et à un départ vers un pays inconnu.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3