Goto main content
5

La Perfection (The Perfection)

É.-U. 2018. Thriller de Richard Shepard avec Allison Williams, Logan Browning, Steven Weber. Sous prétexte de renouer avec son mentor, une ancienne violoncelliste virtuose devient amie avec la nouvelle protégée de ce dernier. Prémisse intrigante. Première moitié plutôt réussie. Rupture de ton et débandade à mi-parcours. Photographie soignée. Réalisation souvent élégante. Interprétation correcte.

En attente de classement
5

La Perfection (The Perfection)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 2018. Thriller de Richard Shepard avec Allison Williams, Logan Browning, Steven Weber.

Sous prétexte de renouer avec son mentor, une ancienne violoncelliste virtuose devient amie avec la nouvelle protégée de ce dernier. Prémisse intrigante. Première moitié plutôt réussie. Rupture de ton et débandade à mi-parcours. Photographie soignée. Réalisation souvent élégante. Interprétation correcte.

Sous prétexte de renouer avec son mentor, Charlotte, une ancienne violoncelliste virtuose, se rend à Shanghaï et devient amie avec Lizzie, la nouvelle protégée de ce dernier. Mais derrière son sourire de façade, la jeune femme au passé trouble cache de noirs desseins de vengeance.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La prémisse intrigante laissait espérer un thriller psychologique mâtiné de fantastique. Mais une fois révélées les intentions de la protagoniste, le récit perd toute crédibilité et enchaîne les invraisemblances jusqu'au dénouement, carrément grotesque. Pourtant, la photographie est soignée et la réalisation, souvent élégante. L'interprétation des jeunes actrices est correcte.

Texte : Olivier Lefébure

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3