Goto main content
3

Panthère Noire (Black Panther)

É.-U. 2018. Drame fantastique de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o. Le nouveau roi d'un pays africain, qui extrait en secret un minerai aux vertus miraculeuses, revêt l'identité d'un justicier masqué pour combattre un redoutable prétendant à son trône. Film de superhéros atypique, enrichi d'éléments sociopolitiques. Réalisation inventive. Direction artistique délirante. Scènes d'action inégales. Excellent Michael B. Jordan. (sortie en salle: 16 février 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Panthère Noire (Black Panther)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2018. Drame fantastique de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o.

Le nouveau roi d'un pays africain, qui extrait en secret un minerai aux vertus miraculeuses, revêt l'identité d'un justicier masqué pour combattre un redoutable prétendant à son trône. Film de superhéros atypique, enrichi d'éléments sociopolitiques. Réalisation inventive. Direction artistique délirante. Scènes d'action inégales. Excellent Michael B. Jordan. (sortie en salle: 16 février 2018)

À la mort de son père, le prince T'Challa devient le nouveau roi du Wakanda, un pays africain apparemment pauvre, qui extrait secrètement de son sous-sol un minerai tout-puissant, le vibranium. Or, cette ressource aux vertus miraculeuses est convoitée par deux aventuriers, le vendeur d'armes blanc Ulysses Klaue et le révolutionnaire noir Erik Killmonger, qui désire également s'emparer du trône de T'Challa. Empruntant l'identité de la mystérieuse Panthère noire, le jeune souverain entreprend de combattre ces deux ennemis, avec l'aide d'un agent de la CIA et de membres du Dora Milaje, les forces spéciales féminines du Wakanda.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ryan Coogler (FRUITVALE STATION, CREED) renouvelle la formule Marvel avec cette fascinante fable afrofuturiste, enrichie d'éléments sociopolitiques audacieux et d'ingrédients empruntés autant à Shakespeare (les intrigues de cour) qu'à James Bond (les gadgets du justicier masqué). Ce film de superhéros atypique se démarque aussi par la place importante qu'il réserve aux femmes et aux questions identitaires (le film démarre à Oakland, lieu de naissance du mouvement Black Panthers). La mise en scène inventive et la direction artistique délirante (la conception visuelle du royaume du Wakanda impressionne) font oublier quelques longueurs et le filmage parfois brouillon des scènes d'action. Signalons enfin l'originalité des motivations du personnage de Killmonger (excellent Michael B. Jordan), soit partager le vibranium pour libérer les autres pays africains. D'où un antagoniste aux allures de disciple de Malcolm X qui, ironiquement, se révèle plus riche que le protagoniste, honnêtement défendu par Chadwick Boseman. Bref, à bien des égards, ce BLACK PANTHER marque une date importante dans l'histoire du cinéma afro-américain.

Texte : Georges Privet

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 18:40:57

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Je n'aime plus les films de super-héros on dirait, toute le long de BLACK PANTHER, j'avais envie d'arrêter de le regarder, c'est qu'un autre film de Marvel comme les autres je trouve, Andy Serkis reste un des points positifs du film

J'attribue à ce film la Cote 3


28 juin 2018, 20:48:50

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Le scénario de ce film de super-héros offre des enjeux sociopolitiques pertinents, de beaux rôles féminins et un méchant nuancé. Mais malgré une direction artistique colorée, la mise en scène apparaît un peu kitsch. Elle ne transcende pas les effets visuels numériques qui constituent souvent les décors. Sur ce point, le film va vieillir très mal. Le réalisateur semble plus à l'aise dans des scènes se déroulant dans un décor réel. Quoiqu'il en soit, la fin est d'un humanisme bienvenu.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Simon Lavoie avec Monique Gosselin, Nathalie Doummar, Victor Andrés Trelles Turgeon. Classement: 13 ans +.

Dans un futur proche, où règne un climat de désolation, une contrebandière entre deux âges, qui fait passer des réfugiés à bord de sa draisine, vient en aide à une jeune mère très croyante, à qui elle n'ose avouer que son bébé et son mari ont été tués.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3