Goto main content
3

Octobre

Can. 1994. Drame social de Pierre Falardeau avec Luc Picard, Hugo Dubé, Pierre Rivard. En octobre 1970, quatre membres du Front de Libération du Québec kidnappent un ministre et le séquestrent plusieurs jours dans un bungalow. Rapports entre les personnages décrits de façon assez saisissante. Traitement intimiste du sujet. Mise en scène sans ambages. Interprétation harmonieuse.

13 ans +
3

Octobre (Octobre)

13 ans + 13 ans +

Can. 1994. Drame social de Pierre Falardeau avec Luc Picard, Hugo Dubé, Pierre Rivard.

En octobre 1970, quatre membres du Front de Libération du Québec kidnappent un ministre et le séquestrent plusieurs jours dans un bungalow. Rapports entre les personnages décrits de façon assez saisissante. Traitement intimiste du sujet. Mise en scène sans ambages. Interprétation harmonieuse.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Pierre Falardeau
D'après le livre de Francis Simard
Photographie :
Musique :
Montage :
Exaspérés que s'éternisent les pourparlers entre le gouvernement et le Front de Libération du Québec à la suite de l'enlèvement du diplomate anglais James Richard Cross, quatre membres du groupe terroriste kidnappent le ministre Pierre Laporte. Au cours des sept longs jours qu'ils passent terrés dans un bungalow avec leur otage, les felquistes craignent de plus en plus de devoir mettre à exécution leur menace de tuer le politicien, tout en attendant passivement les instructions de leurs supérieurs. Acculés au pied du mur devant le refus du gouvernement d'accéder à leurs conditions, ils se voient contraints d'aller jusqu'au bout.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film dresse un portrait saisissant de quatre membres de la cellule Chénier qu'une cause commune a réunis. Les rapports qu'ils entretiennent dans l'isolement et la relation qu'établit l'un d'eux avec leur otage rapproche ce long métrage de l'expérience métaphysique du "Huis clos" de Sartre. Ce traitement intimiste s'éloigne du pamphlet démagogique qu'on serait en droit d'attendre du réalisateur du PARTY, quoique certains dialogues nous rappellent parfois le peu de subtilité avec lequel Falardeau défend ses causes. La mise en scène sans ambages évite les contraintes d'une reconstitution historique, faisant de la maison isolée le microcosme des troubles politiques et militaires de l'époque. L'équipe de comédiens joue cet intense huis clos avec une harmonie peu commune.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame sportif de Pascal Plante avec Katerine Savard, Pierre-Yves Cardinal, Ariane Mainville. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une nageuse québécoise de 23 ans décide d'arrêter la compétition après les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. La médaille de bronze qu'elle remporte au relais par équipe accentue le malaise qui s'est installé depuis l'annonce de sa décision, jugée irréfléchie par son entourage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3