Goto main content
3

L'Amour nu

Fr. 1981. Drame psychologique de Yannick Bellon avec Marlène Jobert, Jean-Michel Folon, Zorica Lozic. Découvrant qu'elle souffre d'une tumeur au sein, une femme rompt une idylle naissante avec un divorcé. Scénario plausible. Évocation complexe du contexte sociologique. Mise en scène soignée. Interprétation sensible.

Général
3

L'Amour nu (L'Amour nu)

Général Général

Fr. 1981. Drame psychologique de Yannick Bellon avec Marlène Jobert, Jean-Michel Folon, Zorica Lozic.

Découvrant qu'elle souffre d'une tumeur au sein, une femme rompt une idylle naissante avec un divorcé. Scénario plausible. Évocation complexe du contexte sociologique. Mise en scène soignée. Interprétation sensible.

Claire exerce le métier d'interprète. Elle fait la connaissance d'un océanographe, Simon, divorcé et père d'une fille de quatorze ans. Alors que les liens de sympathie s'affirment entre eux et qu'une idylle semble sur le point de naître, Claire découvre qu'elle souffre d'une tumeur au sein. Elle subit une série d'examens et rompt avec Simon pour ne pas l'entraîner dans sa mésaventure. Il appert en effet que Claire devra se soumettre à une mastectomie. Simon apprend pourtant la vérité et rejoint Claire à l'hôpital.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Toujours attentive aux problèmes féminins, Yannick Bellon traite cette fois de la maladie à travers des manifestations touchant particulièrement le corps de la femme. Elle le fait d'ailleurs avec la pudeur voulue, tout en situant le cas dans une évocation complexe du contexte sociologique et culturel. Son film est aussi et surtout une histoire d'amour développée de façon plausible à l'aide de détails qui sonnent vrais. Marlène Jobert joue avec une belle sensibilité et Folon lui est d'une discrète mais appréciable assistance.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3