Goto main content
1

Le Parrain (The Godfather)

É.-U. 1972. Drame de moeurs de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan. Malgré sa décision de ne pas se mêler aux affaires de la famille, le fils d'un chef de la mafia américaine finit pourtant par succéder à son père. Évocation fascinante du milieu interlope, d'après le roman de Mario Puzo. Mise en scène vigoureuse et inventive. Photographie remarquable. Tension constante. Excellente interprétation.

13 ans + (violence)
1

Le Parrain (The Godfather)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1972. Drame de moeurs de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan.

Malgré sa décision de ne pas se mêler aux affaires de la famille, le fils d'un chef de la mafia américaine finit pourtant par succéder à son père. Évocation fascinante du milieu interlope, d'après le roman de Mario Puzo. Mise en scène vigoureuse et inventive. Photographie remarquable. Tension constante. Excellente interprétation.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Michael Corleone, fils d'un chef de la mafia américaine, décide à son retour de la guerre de ne pas se mêler aux affaires de la "famille". Pourtant, après une tentative d'assassinat sur son père par une bande rivale, il entreprend de descendre lui-même les responsables. Forcé de s'exiler en Sicile, il épouse une italienne qui est tuée peu après dans un attentat contre lui. De retour aux États-Unis, Michael assure la succession de son père, organise l'extermination de tous les leaders rivaux et devient le chef de la Mafia à New York.

L’AVIS DE MEDIAFILM

D'un roman à succès de Mario Puzo, Francis Ford Coppola a tiré un film magistral, qui évoque irrésistiblement les films de gangsters des années 1930. La couleur est souvent sombre pour contribuer à un climat dur et oppressif ou prend des teintes délavées qui se marient aux détails de l'évocation de l'époque. Certains effets de montage parallèle sont particulièrement réussis et la tension demeure constante grâce à une mise en scène vigoureuse et inventive. Marlon Brando est excellent dans le rôle du vieux chef et Al Pacino confirme dans celui de son fils les promesses de PANIC IN NEEDLE PARK.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 17:48:59

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Meilleur film de tous les temps, d'après la majorité des critiques.. je pense pas mais c'est un sacré bon film. Un des plus grands classiques

J'attribue à ce film la Cote 3


20 août 2018, 16:45:47

Par : Michaël Gagnon, Sherbrooke

Classique du cinéma. Scénario puissant et dense d’une grande intensité dramatique. Réalisation vigoureuse et inventive. Mise en scène de première force d’une grande véracité. Milieu de la mafia dépeint de façon magistrale. Photographie de qualité. Interprètes de grand talent.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3