Goto main content
3

La Bataille du rail

Fr. 1946. Drame de guerre de René Clément avec Tony Laurent, Jean Daurand, Jean Clarieux. Sous l'occupation allemande, l'action des cheminots français dans la Résistance. Reconstitution authentique et prenante. Réalisation de qualité. Style quasi documentaire. Interprétation naturelle.

Général
3

La Bataille du rail (La Bataille du rail)

Général Général

Fr. 1946. Drame de guerre de René Clément avec Tony Laurent, Jean Daurand, Jean Clarieux.

Sous l'occupation allemande, l'action des cheminots français dans la Résistance. Reconstitution authentique et prenante. Réalisation de qualité. Style quasi documentaire. Interprétation naturelle.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Sous l'occupation, la résistance aux Allemands se manifeste de diverses façons parmi le personnel de la S.N.G.F.: sabotages divers, transport du courrier et des clandestins, etc. À l'heure du débarquement, les forces du maquis attaquent en plein jour, mais sont impitoyablement écrasées par l'unité mécanisée allemande. L'héroïsme de chacun sert néanmoins la cause alliée et la Libération vient mettre fin à l'oppression de l'envahisseur.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Parmi les innombrables batailles secrètes que la France livra dans l'ombre, durant quatre ans, celle du rail ne fut pas la moindre. C'est cette lutte incessante que René Clément raconte presque sans vedettes et sans dialogues en donnant à l'image sa pleine valeur expressive. Cette oeuvre marquante emploie le style d'un reportage authentique écrit avec simplicité sans aucun recours aux travellings savants ou encore à d'autres acrobaties techniques. Les vedettes professionnelles se mêlent discrètement aux cheminots anonymes.

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame sportif de Pascal Plante avec Katerine Savard, Pierre-Yves Cardinal, Ariane Mainville. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une nageuse québécoise de 23 ans décide d'arrêter la compétition après les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. La médaille de bronze qu'elle remporte au relais par équipe accentue le malaise qui s'est installé depuis l'annonce de sa décision, jugée irréfléchie par son entourage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3